Le plan grand froid activé dans le grand Ouest

  • A
  • A
Le plan grand froid activé dans le grand Ouest
Partagez sur :

Le niveau 3 du plan grand froid a été déclenché en Loire-Atlantique après la mort d’un sans domicile fixe à Angoulême.

Le niveau 3 du plan grand froid a été déclenché lundi dans le département de Loire-Atlantique où des températures de -13° sont attendues dans la nuit de lundi à mardi. La plupart des départements du grand Ouest ont déjà activé le niveau 2 du plan grand froid, qui prévoit une vigilance accrue à l'égard des sans-abri.

La ville de Nantes a ouvert lundi soir le gymnase Leo Lagrange pour accueillir une trentaine de sans-abri avec possibilité d'accès en journée, selon le communiqué de la préfecture de Loire-Atlantique. Le niveau 2 du plan a été mis en place depuis le 1er janvier, entraînant le renforcement des maraudes et l'ouverture de 14 places d'hégergement d'urgence supplémentaires à Nantes. La préfecture rappelle "que tout citoyen doit, sans hésiter, signaler toute personne à la rue en appelant le 115".

Les maraudes viennent en aide aux sans domiciles fixe pour leur proposer de l’aide ou juste pour discuter. Laure Dautriche a suivi pour Europe 1 la maraude de la Protection civile dans sa tournée dans le 5e arrondissement parisien :



Un sans domicile fixe âgé de 30 ans a par ailleurs été découvert mort dimanche dans la tente où il vivait dans un bois à Angoulême. En l'état actuel de l'enquête, le froid n'est pas forcément la cause directe du décès de cet homme dont "l'état de santé était assez précaire", a précisé le parquet d'Angoulême. Le sans-abri, qui vivait sous une tente avec d'autres sans domicile fixe dans un bois au centre d'Angoulême, a été découvert par l'un de ses compagnons dimanche à la mi-journée, a indiqué le commissaire William Lliso, directeur départemental adjoint de la sécurité publique de Charente.