Le permis de conduire boudé par les 18-24 ans

  • A
  • A
Le permis de conduire boudé par les 18-24 ans
21% des 18-24 ans estiment ne pas avoir besoin du permis de conduire.@ AFP
Partagez sur :

Les jeunes titulaires du permis de conduire sont de moins en moins nombreux d'après une enquête dévoilée par "Le Parisien", lundi.

Le permis de conduire n'est plus une priorité pour les jeunes. D'après une enquête réalisée par OpinionWay pour Point S et dévoilée par Le Parisien, 60% des 18-24 ans sont aujourd'hui titulaires du permis de conduire. Cela représente 5% de moins que le résultat d'une précédente étude, réalisée par la Prévention routière en 2013. Ils sont néanmoins 30% à exprimer le désir de le passer dans un délai d'un an alors que les 10% restants n'en voient pas l'intérêt.

Les jeunes passent surtout le permis beaucoup plus tard qu'il y a quelques années. Actuellement, seulement 39% des 18-20 ans possèdent le permis contre 76% des 21-24 ans. En 2013, près des trois-quarts des 18-20 ans étaient déjà en possession du précieux sésame.

Pas les moyens ou pas le temps. Plusieurs raisons expliquent la baisse de ces chiffres. La première est financière puisque 48% des 18-24 ans expliquent ne pas avoir les moyens de passer l'examen du permis de conduire. Si des forfaits entre 700 et 800 euros sont proposés par les auto-écoles, l'examen coûte en moyenne entre 1.000 et 1.200 euros. Ils sont donc 51% a assurer que, s'ils en avaient les moyens, ils tenteraient leur chance.

Le temps que nécessite le passage du permis de conduire est également un élément déterminant dans le désamour des jeunes. Parmi les sondés, ils sont 36% à avouer avoir "d'autres priorités" alors que 21% n'ont tout simplement "pas le temps de préparer l'examen". Ils sont par ailleurs 16% à redouter l'échec, le permis B se refusant à près de la moitié des candidats à son obtention chaque année.

Pas forcément une nécessité. Enfin, le dernier élément qui modifie le rapport au permis est le lieu de résidence. En région parisienne par exemple, seulement 45% des 18-24 ans ont leur permis, contre 77% de ceux habitant en zone rurale. En ville, les moyens de se déplacer sont beaucoup plus variés et 21% des jeunes estiment donc ne pas avoir besoin du permis de conduire.