Le père incestueux condamné à 14 ans de réclusion

  • A
  • A
Le père incestueux condamné à 14 ans de réclusion
Partagez sur :

Patrick V. était jugé depuis lundi pour viols par ascendant légitime sur sa fille majeure dont il a eu 3 enfants.

A l’énoncé du verdict, il n’a pas réagi. Patrick V. a été condamné mercredi soir à 14 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Corrèze pour viols par ascendant légitime sur sa fille majeure avec qui il a eu trois enfants. A cette condamnation, s'ajoute un suivi socio-judiciaire assorti d'une obligation de soins pendant 5 ans et une interdiction d'entrer en relation avec sa fille et les trois enfants qu'ils ont eus ensemble entre 1998 et 2001.

Les jurés ont suivi en tous points les réquisitions de l'avocat général qui leur avait demandé de condamner "sévèrement" l'accusé ", en retenant la contrainte morale de type sectaire imposée par Patrick V. à sa fille".

Lundi, au premier jour du procès, l'accusé avait expliqué comment ses "recherches personnelles" en génétique l'avait convaincu qu'il "n'y avait aucun problème à une reproduction incestueuse". "En poursuivant mes recherches, je me suis rendu compte que c'était même meilleur", a expliqué ce technicien de formation, qui a passé un diplôme d'ingénieur auprès du Conservatoire national des arts et métiers.

L'homme avait en revanche nié toute atteinte sexuelle lors de la minorité de sa fille, reconnaissant simplement l'avoir filmée nue quand elle avait 16 ans. Après des années de dénégationset la naissance de trois enfants, entre 1998 et 2001 en Corrèze et en Autriche, Sophie a porté finalement porté plainte en février 2006 affirmant avoir été manipulée et endoctrinée par son père.

Au cours du procès, l'ex-épouse de l'accusé et mère de Sophie avait évoqué une atmosphère de "terreur" et un mari "despote". Elle a précisé n'avoir jamais subi de violences au cours de leur vie commune de 1974 à 1997, mais évoqué une domination "psychologique" et des punitions répétées à l'encontre de leur troisième enfant, Thierry, qui s'est suicidé en 2005.

> Le père incestueux tente de s’expliquer devant les assises

> L'affaire a mis dix ans à éclater