Le pape François : les embryons ne sont pas "un matériau jetable"

  • A
  • A
Le pape François : les embryons ne sont pas "un matériau jetable"
@ VINCENZO PINTO / AFP
Partagez sur :

BIOÉTHIQUE - Le pape François entend lutter contre le traitement des embryons. 

Les embryons ne "doivent pas être traités comme un matériau jetable", tout comme les personnes "qui s'approchent de la mort", a affirmé jeudi le pape François devant le comité italien de bioéthique.

Le pape François contre la "culture du déchet". "Le défi est de résister à la culture du déchet qui a tant de visages, parmi lesquels le traitement comme un matériau jetable des embryons humains, tout comme des personnes malades et âgées qui s'approchent de la mort", a affirmé le pape argentin en recevant les membres de ce Comité. Dans ses contacts avec le gouvernement, le comité, s'est-il félicité, a plusieurs fois répété la nécessité de "l'intégrité de l'être humain et de la protection de la santé depuis la conception jusqu'à la mort naturelle".

"Un tel principe éthique est fondamental aussi pour ce qui concerne les applications biotechnologiques dans le domaine médical", qui "ne doivent jamais être guidées uniquement par des visées industrielles ou commerciales", a-t-il insisté. Alors que l'Eglise est souvent accusée de s'ingérer en Italie dans les débats sur les questions délicates de société, de la bioéthique aux unions civiles gays (qui font l'objet d'un projet de loi actuellement discuté au parlement), Jorge Bergoglio a souligné qu'"il n'est peut-être pas clair pour tout le monde" que l'Eglise, bien que sensible à des "thématiques éthiques", "ne revendique aucun espace privilégié dans ce domaine".