Le numérique dès la maternelle, une bonne idée ?

  • A
  • A
Le numérique dès la maternelle, une bonne idée ?
@ FREDERICK FLORIN / AFP
Partagez sur :

Les élèves de maternelle seront initiés au numérique dès la rentrée prochaine. Une initiative qui fait débat.

Le gouvernement veut des enfants connectés. Début mai, François Hollande avait annoncé un vaste plan d'un milliard d'euros sur trois ans pour le numérique à l'école. L'objectif : "que la France puisse être leader dans l'e-éducation", selon les mots du président de la République. Ainsi, les élèves de maternelle pourront apprendre l'écriture avec des ordinateurs, des tablettes numériques ou des stylets dès la rentrée prochaine, détaille le Figaro de lundi. Le "code" informatique sera lui enseigné à l'école primaire en 2016. Mais ce virage vers le numérique dès la maternelle pose plusieurs questions. Explications.

>> De quoi s'agit-il ?

L'initiation au numérique débutera dès la maternelle à partir de septembre 2015. "Dès leur plus jeune âge, les enfants sont en contact avec les nouvelles technologies. Le rôle de l'école est de leur donner des repères pour en comprendre l'utilité et commencer à les utiliser de manière adaptée (tablette numérique, ordinateur, appareil photo numérique...)", précise les nouveaux programmes d'enseignement, disponibles sur le site de l’Éducation nationale.

Ainsi, l'apprentissage de l'écriture pourra s'effectuer sur des ordinateurs ou encore des tablettes numériques. Des recherches sur Internet, effectuées et commentées par l'enseignant, sont également au programme. Cette découverte du numérique se prolongera à l'école primaire, où les élèves seront même initiés au "code" informatique dès 2016.

>> Avec quels moyens ?

Pour mener à bien cette réforme, les écoles maternelles et primaires devront s'équiper en matériel informatique. Or, c'est là que le bât blesse. Selon le Figaro, on compte seulement 1 ordinateur pour 10 élèves dans les écoles, contre 1 ordinateur pour 5 élèves en collège et 1 pour 3 en lycée. Un retard que le gouvernement espère combler grâce au plan pour le numérique à l'école, annoncé par François Hollande. Ce plan, doté d'un milliard d'euros sur trois ans, ambitionne également d'équiper d'un outil numérique 100% des élèves en collèges. Il reste encore du travail.

>> Est-ce trop tôt pour les enfants ?

Certains parents s'inquiètent de la volonté du gouvernement d'initier des enfants de 3 ans aux ordinateurs, tablettes ou autres écrans. Mais alors, est-ce vraiment trop tôt ? "Pas du tout !", certifie Edwige Antier, pédiatre et auteur de Sois poli, dis merci - L'éducation à la française : tout un art (éditions Robert Laffont), interrogée par Europe 1. "Dès leur plus jeune âge, les enfants tirent le téléphone dans le sac de leur maman pour voir des photos, des vidéos. Ils savent déjà s'en servir à deux ans. Surtout, le digital augmente les possibilités de l'enfant. Ils adorent cet outil parce qu'il leur est utile", précise la pédiatre.  

>> Quels sont les dangers à éviter ?

L'initiation au numérique doit cependant être surveillée avec attention. "Il ne faut pas laisser l'enfant seul devant l'écran", met en garde Edwige Antier. "Le numérique peut être un formidable outil d'échange avec un enfant, mais il faut le partager avec lui. L'enseignant doit accompagner les élèves, cadrer les interactivités, mettre des mots dessus, sinon c'est un danger", explique-t-elle. Autre écueil à éviter : "que ce ne soit pas répétitif". "Si l'enfant fait toujours la même chose, il peut s'enfermer dans un jeu".

Mais pour Edwige Antier, la France a tout intérêt à imiter les États-Unis, qui ont adopté depuis longtemps le numérique dès le plus jeune âge. "Les Américains ont des tablettes dès l'école primaire et le niveau n'a pas chuté pour autant. L'invention du stylo-bille n'a pas signifié la fin de l'écriture. C'est la même chose pour les nouveaux outils numériques", conclut la pédiatre.