Le nombre de places ouvertes à l'ENA réduite par le ministre des Comptes publics

  • A
  • A
Le nombre de places ouvertes à l'ENA réduite par le ministre des Comptes publics
Les anciens élèves de l'ENA "ne représentent que 35%", rappelle le cabinet du ministre. @ AFP
Partagez sur :

Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, a décidé de réduire à 80 le nombre de places ouvertes au concours de l'École nationale d'administration. 

Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, a décidé de réduire à 80, contre 90 sous le gouvernement précédent, le nombre de places ouvertes au concours de l'École nationale d'administration (ENA), une mesure à valeur "d'exemplarité", a indiqué son cabinet jeudi.

Un "contexte budgétaire tendu". "Ce chiffre, décidé pour la promotion 2018-2019, est quasi stable depuis le milieu des années 2000, oscillant entre 80 et 90. Il était de 80 en 2012 comme en 2013 et de 90 en 2014 comme en 2015 et 2016", a encore précisé le cabinet, reconnaissant néanmoins un "contexte budgétaire tendu". L'ENA "n'est pas la seule voie d'accès à l'encadrement supérieur de l'Etat" où ses anciens élèves "ne représentent que 35%", rappelle le cabinet du ministre.