Le nombre de chiens intoxiqués au cannabis est en hausse

  • A
  • A
Le nombre de chiens intoxiqués au cannabis est en hausse
Selon le centre anti-poison américain ASCPA, le nombre d'animaux ayant consommé de la marijuana a augmenté de 144 % entre 2010 et 2015.@ AFP
Partagez sur :

Selon le centre anti-poison américain ASCPA, le nombre d'animaux ayant consommé de la marijuana a augmenté de 144 % entre 2010 et 2015.

"Les chiens mettent n'importe quoi dans leur bouche". Les amateurs du meilleur ami de l'homme apprécieront la remarque du Docteur Levitzke qui ajoute : "Vous ne verrez jamais un chat le faire, parce-qu'ils sont plus intelligents". Selon un article du New York Times, rapporté par Slate, le nombre de cas de chiens intoxiqués au cannabis ne cessent de croître.

L'emballage de chocolat contenait de l'herbe. D'après le centre anti-poison américain ASCPA, le nombre d'animaux ayant consommé de la marijuana a augmenté de 144 % de 2010 à 2015. De son côté, l'Animal Medical Center admet traiter plusieurs cas par semaine.

La propriétaire d'un cairn terrier raconte ainsi qu'en rentrant du travail, son animal était dans "un état bizarre". Pas besoin de chercher bien loin : l'emballage de chocolat blanc dans lequel avait été rangée l'herbe se trouvait juste à côte du chien.

Des effets passagers. Heureusement pour l'animal, les effets ne durent pas. D'après le New York Times, l'intoxication à la marijuana se traite simplement via une série de traitements. Selon les médecins, la THC, l'ingrédient psychoactif du cannabis, serait à l'origine des troubles des chiens.

"Pour le pauvre chien, ce n’est pas très marrant". Des médicaments pour les animaux à base de cannabis existent déjà et sont utilisés dans un but de guérison ou pour leur redonner de l'appétit, mais ils ne contiennent quasiment pas de THC.

Et la réaction des maîtres ? "Des propriétaires viennent et se rendent compte de la gravité de la situation", explique le Dr. Levitzke, mais comme ils sont un peu défoncés, ils pensent que c’est le truc le plus drôle du monde et n’arrêtent pas de rire dans la salle d’examen. Pour le pauvre chien, ce n’est pas très marrant".