Le mystérieux meurtre d'un étudiant américain

  • A
  • A
Le mystérieux meurtre d'un étudiant américain
Partagez sur :

Le corps de Justin Little, qui passait des vacances en France, a été découvert à Aulnay-sous-Bois. Un appel à témoins est lancé.

Les enquêteurs de la brigade criminelle de la police judiciaire de Paris ont à ce jour peu d'éléments pour élucider le meurtre d'un étudiant américain retrouvé mort le 9 octobre dernier à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis. Que faisait Justin Litlle loin de Paris, où il était venu passer des vacances ? C'est ce que les enquêteurs tentent de comprendre. Trois semaines après la découverte du corps, ils ont lancé vendredi un appel à témoins.

Justin Little, 21 ans, était arrivé en France le 21 septembre dernier. Il devait rentrer le 5 octobre à Silverton, dans l'Etat de l'Oregon, au nord-ouest des Etats-Unis, où vit sa famille. Ce sont ses proches qui ont donné l'alerte en ne le voyant pas descendre de l'avion.

"Justin était un aventurier", a expliqué sa mère Tanya. Le jeune homme rêvait de s'engager dans la Légion étrangère. Il avait décidé d'aller faire le tour du monde, a raconté sa mère. "Il était à (Paris) pour voir la tombe de Napoléon et l'Arc de Triomphe et tout ce qu'il avait lu à ce propos", a déclaré son père, Jim Little, lors d'une conférence de presse donnée le 16 octobre aux côtés de sa femme et filmée par le journal local The Oregonian.

Pendant son séjour et jusqu'à la découverte de son corps, Justin n'avait pas donné de nouvelles à ses parents. Il a seulement envoyé un courrier électronique à son meilleur ami, dans lequel il lui indiquait qu'il "s'amusait". Son corps a été retrouvé, le crâne défoncé, à proximité d'un parpaing, près de la cité sensible des 3.000. Le jeune homme n'avait plus de portefeuille ni de téléphone, juste son passeport.

C'était pour Justin Little son premier voyage à l'étranger. Il avait acheté son billet avec ses propres économies, d'après ses parents. A Paris, il n'avait pas d'amis mais parlait français. Il n'avait pas de lieu d'hébergement précis, selon ses parents. D'après son père, Justin espérait séjourner dans une auberge de jeunesse tenue par des Quakers, des membres d'un courant religieux protestant.

Pour toutes informations, contactez la police judiciaire au 01 45 44 31 82.