Le Loto du patrimoine permettra d'"assurer 250 ans de vie supplémentaires" au château de Carneville

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le Loto du patrimoine débute lundi. Ce sont au total 18 sites historiques qui vont pouvoir en bénéficier. Parmi eux, eux le château de Carneville, dont le propriétaire a répondu aux questions de Nikos Aliagas sur Europe 1.

INTERVIEW

Guillaume Garbe, propriétaire du château de Carneville dans la Manche, est l'un des heureux bénéficiaires du Loto du patrimoine, lancé lundi pour financer la restauration des monuments en péril. Son château est d'ailleurs en photo sur certains des tickets créés par la Française des Jeux. "C'est un faux petit château. On a l'impression sur photo que ce n'est pas si grand que ça mais il fait 1.600 m²", explique-t-il au micro de Nikos Aliagas lundi sur Europe 1.

"Il y en a pour un million d'euros de travaux." Si son domaine est en péril, c'est en raison d'une "invasion de mérules, un champignon qui dévore le bois", découverte "il y a maintenant deux ans". "Le champignon attaque plus de 1.000m² de l'édifice. Il y en a à peu près pour un million d'euros de travaux. Je n'ai malheureusement pas d'argent à titre personnel", confie Guillaume Garbe.

Combien pouvez-vous gagner au Loto du patrimoine ?

Grâce au Loto du patrimoine, "on attend normalement 490.000 euros", explique-t-il. Cela permettra "de sauver le bâtiment d'un point de vue sanitaire, c'est-à-dire faire tous les travaux d'urgence et lui assurer 250 ans de vie supplémentaires".

>> De 7h à 9h, c’est deux heures d’info avec Nikos Aliagas sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

D'autres aides extérieures. Pour le reste des fonds, "on a fait différentes démarches auprès d'institutions" : "Ça a très bien marché puisqu'il y a même la French Heritage Society, un fonds de dotation américain, qui nous a envoyé 20.000 dollars. La ville d'Atlanta et la communauté américaine de Paris ont été sensibles à la démarche de la sauvegarde du château de Carneville et nous soutiennent."