Le long-courrier A330, un avion récent et répandu

  • A
  • A
Le long-courrier A330, un avion récent et répandu
Partagez sur :

L'Airbus A330-200, dont un exemplaire appartenant à Air France a disparu lundi entre Rio de Janeiro et Paris, est un biréacteur long-courrier de moyenne capacité, récent et répandu.

Long de 59 mètres pour une envergure de 60,30 mètres, l'A330-200 peut transporter en version standard 253 personnes réparties en trois classes. Il peut voler à 880 km/heure, à une altitude de croisière de 10.700 mètres. L'appareil, qui existe en version fret et passagers, a effectué son premier vol d'essai en août 1997.

Plus de 600 exemplaires de l'A330 en ont été livrés et sont exploités dans le monde, pour plus de 950 commandes, selon les derniers chiffres du constructeur. Grâce à son rayon d'action de 12.500 kms, il est très souvent utilisé pour les vols directs intercontinentaux, comme celui d'Air France entre le Brésil et la France.

La famille des A330 (il existe une version plus longue, l'A330-300) est utilisée par de nombreuses compagnies dans le monde. L'appareil cumule plus de 11 millions d'heures de vol en exploitation, selon son constructeur. Il a été développé en parallèle avec le long courrier Airbus A340, un quadriréacteur dont il partage une partie de la structure. L'appareil d'Air France est équipé de moteurs General Electric.

Le seul accident mortel concernant la famille des Airbus A330 était jusqu'à présent celui d'un A330-300 d'essai en 1994 à Toulouse. Cet accident avait fait 7 morts, selon le site Aviation Safety. Aucun décès n'est jamais intervenu en vol commercial, selon Airbus. Un appareil A330-200 de la compagnie Air Transat avait connu un accident aux Açores le 24 août 2001, mais aucun mort n'avait été à déplorer.