Le jeune blessé à Rennes lors des manifestations contre la loi Travail a perdu l'usage de son œil

  • A
  • A
Le jeune blessé à Rennes lors des manifestations contre la loi Travail a perdu l'usage de son œil
@ AFP
Partagez sur :

MANIFESTATION - Gravement blessé lors d'affrontements entre des manifestants et la police, à Rennes, un étudiant a perdu l'usage de l’œil. 

L'information a finalement été confirmée par le parquet vendredi soir. Le jeune étudiant gravement blessé en marge des manifestations contre la loi Travail, jeudi à Rennes, a subi une perte totale et irréversible de la vision d'un œil. Plus tôt dans la journée, l'IGPN avait été saisie pour déterminer les circonstances exactes de l'accident.

Perte "totale et irréversible" de la vision. Une expertise par un médecin légiste avait également été ordonnée. Et c'est cet expert qui a permis de "confirmer la perte fonctionnelle, totale et irréversible, de la vision de l’œil gauche" de la victime, a indiqué le procureur de la République d'Ille-et-Vilaine. Le jeune homme, un étudiant en géographie à l'université de Rennes 2 âgé de 20 ans, était alors toujours hospitalisé.

Une charge policière "très violente". A Rennes, la manifestation contre la loi Travail a occasionné de nombreux débordements. Après le défilé syndical, les forces de l'ordre ont chargé plusieurs centaines de jeunes manifestants venus en découdre avec les policiers. C'est pendant cette charge, décrite comme "très violente" par un membre de l'équipe médicale étudiante, que le jeune homme a été touché à l’œil par un projectile.