Etat d'urgence : le grand rabbin de France "favorable" à une prolongation

  • A
  • A
Partagez sur :

Haïm Korsia, le grand rabbin de France, s'est dit favorable à une prolongation de l'état d'urgence "tant qu'on en a besoin".

INTERVIEW

Haïm Korsia, le grand rabbin de France, invité mardi soir du Club de la presse d'Europe 1, est revenu sur la prolongation de trois mois de l'état d'urgence, souhaitée par François Hollande. "Il faut continuer tant qu'on en a besoin. Ça s'est passé toujours sous l'autorité d'un juge. Les mises à dispositions de la justice sont toujours contrôlées", a commenté Haïm Korsia. Nous sommes dans un Etat de droit et c'est l'honneur de la France."

"C'est à la représentation nationale de dire si oui ou non on a encore une utilité à faire ça", a ajouté le grand rabbin de France qui s'est dit également favorable à ce que l'on garde certaines mesures, "pour ne plus être dans un état d'urgence, mais dans un état sur le long cours".

Enlever la kippa? Le grand rabbin a également commenté la décision de Zvi Ammar, président du Consistoire israélite de Marseille, qui a incité sa communauté à enlever la kippa, après l’agression d’un enseignant juif à la mi-janvier. "Je comprends le président du directoire car il y a une question qui se pose. Il y a eu un élan de solidarité et je trouve cela impressionnant". "Chacun fait ce qui lui plaît", a ajouté Haïm Korsia.

"Un bout de tissu qui mobilise l'attention". Selon lui, l'important est de ne pas céder à la peur : Sinon, "à un moment, il faudra aussi ne plus porter de croix, se raser la barbe. Alors il n’y aura plus de vie. On débat sur un bout de tissu qui mobilise l’attention.

"Le problème, selon lui, c'est l'agresseur, un jeune de 15 ans :  "Il faut revenir à la réalité. Comprendre comment un jeune se radicalise sur Internet".