Le GPS dans les manteaux, une bonne idée pour surveiller ses enfants ?

  • A
  • A
Le GPS dans les manteaux, une bonne idée pour surveiller ses enfants ?
@ reuters
Partagez sur :

On connaissait le GPS dans les cartables. Cette fois le concept va plus loin, en proposant aux parents de géolocaliser plus efficacement leurs enfants.

C'est un manteau qui risque de faire parler de lui en pleine rentrée scolaire. Le vêtement en question, conçu pour les enfants de 3 à 10 ans, ressemble à tous les autres. Sauf qu'à l'intérieur se cache une petite balise GPS. On connaissait le GPS dans les cartables, cette fois le concept propose aussi aux parents de géolocaliser leurs enfants, mais de manière plus efficace.

"Ça ne change pas grand-chose". Le GPS, qui est intégré au manteau, est relié au smartphone des parents. A tout moment, ils peuvent donc savoir où se trouve leur enfant : s'il s'éloigne de l'école, s'il va voir des copains. Un pistage pour certains, un bon moyen de sécurité pour d'autres.

"Il y a n'importe qui autour de nos enfants, donc pourquoi pas. J'ai un garçon de 7 ans, et autour de 7-10 ans, ils font un peu ce qu'ils veulent, alors ça peut être utile", estime une mère de famille. "C'est débile. Voir où il est en permanence, s'il y a quelque chose qui ne va pas, ça ne change pas grand-chose", réagit une autre.

"Un moyen d'avoir plus d'autonomie". Sauf que dans ce mini boitier, il n'y a pas qu'un GPS, il y a aussi des boutons qui permettent d'envoyer un signal aux parents lorsqu'il se passe quelque chose. Ce système a été conçu par la start-up française "Ma ptite balise". Pour Bénédicte de Villemeur Vieille, l'une des dirigeantes de la société, il n'est pas question de fliquer les enfants. Au contraire, selon elle, cet outil leur donne plus d'indépendance.

"Ça leur donne un moyen d'avoir plus d'autonomie pour aller chez les copains pas trop loin, ou pour faire un certain nombre d'activités. Avec "Ma ptite balise" c'est devenu possible alors que ça ne l'était pas avant. Tout ça sous un œil vigilant, mais avec un peu de distance", estime la dirigeante au micro d'Europe 1.

De la distance et une part d'imprévu. Il suffit en effet que votre enfant oublie accidentellement son manteau à l'école, ou chez des copains, et c'en est fini du pistage.