Le froid, une bonne nouvelle pour les céréaliers !

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Les céréaliers se réjouissent de la vague de froid qui touche la France. Elle permet notamment de tuer les limaces et les pucerons qui pourraient apporter des maladies.

REPORTAGE

La vague de froid qui touche la France ce week-end n'est pas une mauvaise pour tout le monde... Il y a même ceux qui s'en réjouissent et notamment les agriculteurs. Pour eux, plus les saisons sont respectées, plus les cultures se portent bien. Et le gel est bénéfique.

"C'est un bon temps". Dans le nord, les jeunes pousses de blé sont recouvertes par le givre. Une nouvelle qui réjouit les agriculteurs locaux qui attendaient cela depuis trois ans. Pour eux, le gel sur les cultures et la température de -3°C sont de bonnes nouvelles pour le reste de la saison. "C'est un bon temps, ça permet d'avoir un meilleur effritement de la terre au printemps, on appelle ça le gel mécanique. Cela permet d'avoir une terre beaucoup plus fine. Au printemps, un coup d'outil rotatif suffira pour émietter la terre et avoir un lit de semence suffisamment fin pour les nouvelles semences", explique Nicolas Blondeau, céréalier dans la région.

Protéger les cultures des maladies. En plus d'être de bonne augure pour la suite de l'année, le gel aide les céréaliers à protéger les cultures des insectes et des maladies. "Le gel permet de détruire les pucerons qui provoquent des maladies dont la jaunisse nanisante et d'éviter la présence de limaces, qui pourraient manger les feuilles dont elles se nourrissent. Elles meurent à -3°C. Donc il y aura moins de risques de maladies pour la saison 2017". Désormais, les agriculteurs espèrent que leurs cultures seront épargnées par la pluie. L'an dernier, avec les inondations, certains agriculteurs de la région avait perdu la moitié de leurs récolte de blé.