Le froid oblige les écoles à s'adapter

  • A
  • A
Le froid oblige les écoles à s'adapter
@ SEBASTIEN BOZON / AFP
Partagez sur :

Pause déjeuner, récréation, sport... Avec des températures basses, voire négatives, les écoles changent leurs habitudes.

La vague de froid devrait se poursuivre jusqu'à jeudi prochain. Dans les écoles, les températures basses obligent à mettre en place de petites adaptations, pour le sport notamment.

Du sport en gymnase. Le ministère de l'Education a fait parvenir des consignes. Il recommande d'annuler les séances de sport en plein air. Pas question par exemple de faire attendre des élèves sur un stade dix minutes dans le froid avant de passer au lancer de poids ou au saut en hauteur. Le sport, c'est dans les gymnases ou rien.

Sortir dehors à la récré : pas obligé. Du côté des récréations, là aussi il y a du changement. Elles ont été en général raccourcies. Cela dépend de chaque directrice ou directeur d'établissement, mais les élèves passent rarement plus de cinq à dix minutes dans la cour au lieu de vingt d'habitude. C'est le cas dans la plus haute école maternelle de Paris, à Montmartre. Là-bas, aucun enfant ne va dehors s'il n'en a pas envie explique un personnel : "Nous permettons à ceux qui le désirent de pouvoir courir dehors se défouler un peu mais ceux qui le souhaitent restent dans le préau. Ils peuvent lire, avoir des activités calmes. Certains enfants n'ont pas du tout envie d'aller dans le froid. D'autres, au contraire, ont envie de sortir et le demandent."

Pause déjeuner. Ce n'est pourtant pas la récréation qui pose le plus de problème mais la pause du midi qui peut durer jusqu'à deux heures. Les élèves restent le plus souvent à l'intérieur ces jours-ci. Dans certaines écoles, ceux qui n'ont pas du tout envie de mettre le nez dehors se réfugient... dans les toilettes chauffées.