Le Français en lice pour le "meilleur job du monde" sur Europe 1

  • A
  • A
Le Français en lice pour le "meilleur job du monde" sur Europe 1
Partagez sur :

Le Lyonnais Ben Henry fait partie des 16 finalistes du concours organisé par l'Etat du Queensland en Australie. A la clé, le "meilleur job du monde" : gardien d'une île paradisiaque sur la Grande barrière pendant six mois. Pour le modique salaire de... 76.500 euros ! Il part ce mardi soir pour l'Australie. Dernières impressions sur Europe 1.

"Tout simplement génial", avait réagi le Lyonnais Benoît Henry à l'annonce de sa sélection parmi les 16 finalistes du concours organisé par l'Etat du Queensland en Australie, le 3 avril dernier. A la clé, le "meilleur job du monde" : gardien d'une île paradisiaque sur la Grande barrière pendant six mois. Et c'est le ministre du Tourisme du Queensland en personne, Peter Lawlor, qui lui a téléphoné à minuit et demi pour lui annoncer la nouvelle. "Je suis soulagé, tous mes efforts sont enfin récompensés de façon concrète, c'est déjà une victoire pour moi" avait commenté l'étudiant de 23 ans.

A quelques heures de son départ vers l'Australie (où il restera jusqu'au 11 mai, médiatisation oblige), Benoît Henry est apparu relativement détendu sur le plateau lyonnais d'Europe 1 :


Pour le suivre au jour le jour pendant son séjour, rendez-vous sur son blog.

Le plus dur reste donc à faire. 15 autres finalistes ont été retenus sur les 50 candidats qui avaient passé la première étape. 16 en tout au lieu de 10 parce qu'ils étaient "trop convaincants" a expliqué Peter Lawlor. Si c'est fini pour l'Alsacienne, Manon Schmidin, quatre autres Européens sont qualifiés, un Britannique employé d'une organisation caritative, un photographe néerlandais, une actrice allemande et un Irlandais. En tout, 15 pays sont représentés. Les finalistes ont rendez-vous début mai sur l'île d'Hamilton, où l'heureux gagnant sera désigné le 6.

Ce concours atypique, d'envergure internationale, avait été lancé en janvier par l'Etat australien du Queensland pour promouvoir l'île d'Hamilton. Quelque 34.684 postulants se sont fendus d'un clip vidéo pour tenter de remporter le gros lot : gardien de cette île tropicale pendant six mois, payé 76.500 euros avec comme contraintes, pratiquer au maximum les activités locales, plongée, voile, natation et farniente et alimenter des blogs sur internet, pour vanter les charmes de l'île Hamilton, avec force vidéos, photos et commentaires.

Voici le clip qui a permis à Benoît Henry de se qualifier :

Découvrez les 16 finalistes.