Le faux wifi public, un vrai danger

  • A
  • A
Le faux wifi public, un vrai danger
Partagez sur :

Créés par des cybercriminels, les faux réseaux wifi publics, qui permettent d'accéder à internet sans fil, se multiplient.

La multiplication des réseaux wifi publics permet d’accéder gratuitement et de plus en plus facilement à internet depuis un parc ou une terrasse avec son ordinateur de poche ou son téléphone portable. Mais elle n’a pas que du bon.

Souvent, ces appareils ne pas équipés de logiciel antivirus, et sont donc sans défense. Surtout, les faux réseaux wifi sont de plus en plus nombreux. Ils sont lancés par des cybercriminels qui courent après les codes secrets.

Problème, explique Stéphanie Kayser, de l’éditeur antivirus Gdata, au micro de Pierrick Fay, il est presque impossible de voir en un clin d’œil si l’on est sur un réseau détourné :



La méfiance est donc recommandée lorsque l’on se connecte à un réseau public. Obtenir un code d’accès de son hôtel ou du café où l’on se trouve permet d’être déjà plus tranquille. Il est tout de même conseillé de ne pas effectuer achats ni de consulter ses comptes en ligne.

Autre conseil : Après avoir consulté ses mails ou chatté avec des amis depuis un cybercafé, il est impératif de complètement se déconnecter du site, sans quoi l’usager suivant pourrait avoir accès à de nombreuses informations strictement personnelles.