Les modalités du don du sang pour les homosexuels ont été fixées

  • A
  • A
Les modalités du don du sang pour les homosexuels ont été fixées
@ ANA AREVALO / AFP
Partagez sur :

Les homosexuels pourront donner leur sang à partir du mois de juillet, sous condition de s'être abstenus de rapports sexuels pendant un an. 

Après trois décennies d'interdiction, les homosexuels pourront donner leur sang à partir du mois de juillet. L'arrêté, paru le 5 avril au Journal Officiel, en fixe les modalités : les hommes qui ont eu un rapport sexuel avec un autre homme pourront donner leur sang "12 mois après le dernier rapport sexuel". Pour le don de plasma, l'abstinence est de quatre mois. 

Mêmes conditions pour les femmes et les usagers de la drogue. Ces conditions s'appliquent aux femmes dont le partenaire masculin a eu un rapport sexuel avec un homme dans les douze derniers mois. Elles pourront donner leur sang après un an d'abstinence et quatre mois pour le plasma. Ces indications sont les mêmes pour les usagers de la drogue, afin de limiter le risque de transmission d'agents infectieux comme le VIH.

Des conditions revues à la baisse d'ici un an ? De nombreuses associations et responsables politiques ont dénoncé ces critères trop strictes. La ministre de la Santé, Marisol Tourraine, fait état du caractère progressif de cette mesure, rapporte Pourquoi docteur. La ministre précise que dès que les données scientifiques permettront de montrer que le risque de prélever du sang chez ces donneurs n’est pas plus élevé que chez les hétérosexuels, les conditions seront revues. Les résultats de ces études pourraient être connus d'ici un an.