Le conflit des prisons provoque la suspension du procès Fofana

  • A
  • A
Le conflit des prisons provoque la suspension du procès Fofana
Partagez sur :

Le procès des 27 personnes accusées de la séquestration et de l'assassinat en 2006 d'Ilan Halimi, Français de confession juive, a été suspendu jusqu'à lundi en raison d'incidents provoqués par le blocage des prisons.

Le procès Fofanaa été suspendu jeudi après que plusieurs accusés, des détenus, se sont plaints d'avoir été privés presque totalement de sommeil en raison du conflit des prisons.

Des détenus parmi les 27 accusés de la séquestration et de l'assassinat en 2006 d'Ilan Halimi, Français de confession juive, ont été ballottés une partie de la nuit de mercredi à jeudi entre Fleury-Mérogis et la Santé à bord de camions cellulaires où ils se sont trouvés dans des locaux fermées d'un m2 environ, sans toilettes, sans alimentation et sans eau.

La présidence de la cour a donc ordonné la suspension du procès jusqu’à lundi pour résoudre les problèmes, alors même que leconflit social mené par les surveillants dans les prisonssemble perdurer.

Le procès Fofana ouvert le 29 avril dernier se tient à huis clos, sans public ni presse, aux assises de Paris. Il doit en principe se prolonger jusqu'au 10 juillet.