Le chanteur Cheb Mami condamné à 5 ans de prison

  • A
  • A
Le chanteur Cheb Mami condamné à 5 ans de prison
Partagez sur :

Le chanteur, qui a reconnu jeudi sa "faute", était jugé pour avoir orchestré une tentative d'avortement forcé sur son ancienne compagne.

La star algérienne de la musique raï Cheb Mami a été condamnée vendredi à cinq ans de prison ferme pour des violences infligées en août 2005 à son ex-compagne, qu'il voulait voir avorter. Avec des remises de peine, le chanteur peut recouvrer la liberté dans "un peu plus de deux ans", a dit maître Claire Doubliez, l'un de ses conseils, précisant que son client ne ferait pas appel.

Ecoutez-la au micro Europe 1 de Marie Peyraube :



Chemisette blanche, le chanteur est resté le visage fermé après l'énoncé du jugement. Il a ensuite été emmené sous escorte policière.

Cheb Mami est en prison depuis lundi en France où il est revenu après deux ans en Algérie. Il était alors en fuite suite à l'enquête portant sur la séquestration les 28 et 29 août 2005 de la victime dans sa villa personnelle à Alger, et sur des brutalités infligées toute une nuit par un de ses proches et deux "avorteuses" non identifiées, à l'instigation de Cheb Mami et de son agent.

Ce dernier, Michel Le Corre, qui comparaissait libre, a été condamné à quatre ans de prison et immédiatement écroué. Hicham Lazaar et Abdelkader Lallali, proches du chanteur et exécutants présumés des violences, sont condamnés respectivement à trois et six ans de prison. Le tribunal a délivré des mandats d'arrêt à leur encontre. Ils ne sont pas venus au procès qui s'est déroulé jeudi.

Pendant le procès, Cheb Mami, avait demandé pardon à la victime. "Je regrette tout ce qui s'est passé. Je lui demande pardon, je regrette", avait-il lancé après les plaidoiries de ses conseils. S'il avait reconnu sa responsabilité, Cheb Mami avait néanmoins soutenu avoir été "piégé".

"Ma cliente est soulagée", a affirmé Me Marie Dosé, le conseil de la victime :



Le chanteur algérien de 42 ans, de son vrai nom Mohamed Khelifati, est une icône dans son pays où il a lancé le raï dans les années 80 avant de l'exporter en France. Cheb Mami a élargi sa célébrité avec le tube mondial "Desert rose" avec Sting en 2000.