Le Bisphénol A dangereux pour l'intestin

  • A
  • A
Le Bisphénol A dangereux pour l'intestin
Partagez sur :

Ce composant chimique utilisé dans les plastiques et certains biberons, a des conséquences sur les fonctions intestinales.

Une nouvelle étude amène du grain à moudre aux défendeurs du Bisphénol A (BPA. Pour la première fois, des chercheurs de l'Institut national de la recherche agronomique (INRA -Toulouse) sont parvenus à démontrer son impact sur l'intestin. Ce composant chimique, capable de s'extraire des plastiques, spontanément à très faibles doses et plus largement lorsque ceux-ci sont chauffés, est déjà montré du doigt par d'autres recherches pour ses effets potentiels négatifs sur la santé.

La plupart des études sur le BPA ont tenté d'évaluer ses effets sur la reproduction et le développement du cerveau. L'étude française s'est intéressée aux effets sur l'intestin, premier organe au contact de la substance. Les chercheurs ont administré par voie orale de faibles doses de BPA à des rates. Un effet a été constaté "sur l'intestin dès une dose dix fois inférieure à la dose journalière admissible pourtant considérée comme très sécuritaire pour l'homme", relève l'INRA.

L'étude menée chez le rat et sur des cellules intestinales humaines en culture a montré que le Bisphénol A diminuait la perméabilité de l'épithélium intestinal, une voie d'échanges permettant la circulation d'eau et de sels minéraux nécessaire à l'organisme, pouvant favoriser la rétention d'eau dans le corps. Les chercheurs ont également démontré chez des rats nouveaux nés qu'une exposition au BPA - in utero et pendant l'allaitement - augmentait le risque de développer une inflammation intestinale sévère à l'âge adulte.

Les six plus gros fabricants américains de biberons ont décidé de cesser de vendre aux Etats-Unis des produits contenant du BPA. En France, la ministre de la Santé Roselyne Bachelot a estimé que des études fiables ont conclu à l'innocuité des biberons fabriqués avec du BPA, mais sa collègue de l'Ecologie Chantal Jouanno a demandé la réouverture du dossier.