Le bar "La Belle Equipe", frappé le 13 novembre, a rouvert ses portes

  • A
  • A
Le bar "La Belle Equipe", frappé le 13 novembre, a rouvert ses portes
Après les attentats, des centaines de personnes se sont rassemblés presque quotidiennement devant le bar La Belle Equipe.@ BERTRAND GUAY / AFP
Partagez sur :

Le bar a rouvert ses portes lundi après de nombreux travaux. Le 13 novembre, vingt personnes y sont tombées sous les balles des terroristes.

C'était le dernier bar frappé lors des attentats du 13 novembre qui était encore fermé : "La Belle Equipe", où vingt personnes ont été tuées, a rouvert ses portes lundi.

Une nouvelle façade. Après d'importants travaux, le bar-restaurant a rouvert en présence d'une quinzaine de clients et de journalistes. "Aujourd'hui, c'est pas n'importe quel jour. C'est le printemps ! Du coup, on attendra pas le matin à 8h et c'est donc aujourd'hui à partir de 12h45 qu'Aubery (The Directrice) et toute sa Belle Equipe auront le plaisir de vous accueillir", avait indiqué l'établissement sur sa page Facebook.

Aujourd'hui c'est pas n'importe quel jour C'est le printemps !Du coup,  on attendra pas le matin

Dès le 4 décembre pour "A la bonne bière".Le bar "A la bonne bière", où cinq personnes ont été tuées, avait été le premier à rouvrir le 4 décembre, suivi le 16 décembre par le "Comptoir Voltaire", où l'un des djihadistes, Brahim Abdeslam, s'était fait sauter en blessant grièvement une serveuse. "Le Carillon" avait rouvert le 13 janvier, suivi par le restaurant "Casa nostra" le 5 février. Enfin, le 14 mars, c'est "Le Petit Cambodge", où trois personnes avaient été tuées, qui avait repris son activité.