Laval : des manifestants ciblent des hypermarchés

  • A
  • A
Laval : des manifestants ciblent des hypermarchés
@ AFP
Partagez sur :

Une trentaine d'agriculteurs se sont rendus mercredi en milieu de journée dans un hypermarché de Laval et ont ciblé divers produits provenant de Lactalis.

Une trentaine d'agriculteurs se sont rendus mercredi en milieu de journée dans un hypermarché de Laval et ont ciblé divers produits provenant de Lactalis sur lesquels ils ont collé des stickers indiquant "Produit qui ne rémunère pas les éleveurs".

Des produits Lactalis étiquetés. Ce groupe de manifestants venait de Changé où il participait au blocus de l'usine Lactalis pour protester contre les prix trop faibles à leurs yeux pratiqués par le numéro un mondial des produits laitiers. Dans l'hypermarché Leclerc, ils ont collé leurs stickers sur des produits du groupe Lactalis, dont des camemberts, mottes de beurre et du brie de marque Président, mais aussi du lait Bridel. Des produits de la marque Paysan Breton et Yoplait, appartenant à d'autres groupes que Lactalis, ont aussi été visés par les agriculteurs, ainsi que des barquettes de viande.

"Ils ont raison de manifester". "On se lève le matin et on perd de l'argent, voilà pourquoi je suis ici", a témoigné un des manifestants, qui a requis l'anonymat. "C'est légitime, ils ont raison de manifester", a commenté un client de l'hypermarché. "C'est normal qu'ils se battent, je suis une ancienne agricultrice. Tous les prix sont chers ici, mais eux ne gagnent rien", a répondu en écho une cliente.

Depuis lundi soir, des centaines de producteurs de lait de l'ouest se relayent sur un rond-pont à proximité de l'usine Lactalis, à Changé, près de Laval, pour protester contre la faiblesse des prix à la production payés par le groupe. Les agriculteurs avaient prévu de se rendre ensuite dans deux autres hypermarchés de Laval, Intermarché et Lidl.