L'Assemblée renforce le contrôle des arrêts de travail des fonctionnaires

  • A
  • A
L'Assemblée renforce le contrôle des arrêts de travail des fonctionnaires
L'amendement vise à "améliorer l'efficacité du contrôle médical".@ AFP
Partagez sur :

"La fonction publique doit être exemplaire, sinon elle est attaquable et mise en danger", a estimé la ministre de la Fonction publique Annick Girardin.

Les députés ont adopté jeudi, à l'initiative du gouvernement, un renforcement de la politique de contrôle médical des arrêts de travail dans les collectivités publiques. "La fonction publique doit être exemplaire, sinon elle est attaquable et mise en danger. Les abus créent aussi du mal-être chez les collègues sur le terrain", a estimé la ministre de la Fonction publique, la radicale de gauche Annick Girardin.

Améliorer l'efficacité du contrôle médical. L'amendement vise à "améliorer l'efficacité du contrôle médical en permettant aux employeurs publics de recourir, en plus des médecins agrées par l'administration, aux médecins-conseils de l'assurance maladie et à l'ensemble des médecins". "Les modalités de procédures, les garanties de recours ouvertes aux fonctionnaires ainsi que les modalités techniques et financières des partenariats entre les services de l'assurance maladie et les employeurs publics seront fixées par décret", précise l'amendement.

"Une plaie". Cet amendement a reçu le soutien du radical de gauche Alain Tourret, pour qui "l'absentéisme est une plaie dans un certain nombre de collectivités territoriales".