Vicente toujours recherché, sa maman attend : "J'ai peur de ne pas le retrouver"

  • A
  • A
Partagez sur :

1.300 témoignages ont été recueillis grâce au dispositif alerte enlèvement, levé jeudi soir. La mère de Vicente ne comprend pas cette décision.

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

Les recherches continuent pour retrouver Vicente, ce garçon de 5 ans et demi qui a été enlevé par son père, mercredi, dans un camp de gens du voyage à Clermont-Ferrand. Le procureur de la République a précisé vendredi que les enquêteurs se concentraient sur le sud-ouest de la France, là où le père a des attaches familiales.

Incompréhension de la mère de Vicente. Dolores, la mère de Vicente, n'en peut plus d'attendre des nouvelles de son fils et ne comprend pas pourquoi il a été mis fin à l'alerte enlèvement. "Il faut continuer l'alerte, mettre des photos de tous les côtés (...). J'ai peur de ne pas le retrouver", explique-t-elle au micro d'Europe 1. Au total, près de 1.300 témoignages ont été recueillis par les enquêteurs grâce au dispositif alerte enlèvement, qui a été levé jeudi soir. "Quelques informations ont été très utiles aux enquêteurs, même si elles n'ont pas permis de procéder à une interpellation", a précisé le procureur de la République de Clermont-Ferrand, Eric Maillaud.

Appel à se rendre. "Qu'il arrête, qu'il se rende", lance Dolores au père de Vicente, Jason Lopez. "S'il veut pas se rendre et continuer la cavale, qu'il dépose le petit à quelqu'un de sa famille et qu'il me donne mon petit, qu'il arrête de faire tout ça", dit-elle. "S'il avait un coeur il n'aurait pas fait ça à mon petit", déclare-t-elle encore. L'enlèvement de Vicente survient dans un contexte de "conflit parental très violent" et qui dure depuis longtemps, concernant la garde des deux enfants du couple", selon le parquet.