L'agence sanitaire donne ses nouvelles recommandations alimentaires

  • A
  • A
L'agence sanitaire donne ses nouvelles recommandations alimentaires
Le rapport est clair : nous mangeons trop sucré, trop salé, et trop de viande.@ ADRIEN MORLENT / AFP
Partagez sur :

L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation a présenté mardi l'actualisation de ses consignes : moins de viande, moins de sucre et moins de sel.

L'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) a présenté mardi les nouveaux résultats actualisés des repères nutritionnels de son programme visant à améliorer la santé de la population à travers l'alimentation. Suite au travail d'une centaine d'experts, l'Agence a pu déterminer précisément les doses recommandées qu'il serait préférable de prendre pour chaque aliment.

Moins de viande. Sans grande surprise, l'agence recommande de manger moins salé, moins sucré, mais aussi moins de viande. Il est ainsi préférable de considérablement réduire la consommation de charcuterie tout en limitant la consommation de viande à 70 grammes par jour. En s'appuyant sur un rapport du Centre international de recherche sur le cancer, l'Agence explique que la charcuterie est "cancérogène pour l'homme" tandis que les viandes rouges sont "probablement cancérogènes". 

Plus de fibre. La consommation de sucre est une nouvelle fois déconseillée, puisque l'Agence estime que la consommation de ce produit en France est trop élevée : 33% des hommes sont au dessus de la limite recommandée (100 grammes par jour hors lactose). A l'inverse, les fibres sont négligées dans notre alimentation puisqu'on estime que les Français consomment bien moins de cinq fruits et légumes par jours. 

Alcool et diversification. L'Anses n'a cependant pas pris en compte la consommation d'alcool dans son étude qui sera intégrée dans ses prochains repères. L'agence conclut son rapport en recommandant aux Français de "diversifier son alimentation" afin de minimiser les risques alimentaires.