Lactalis : "Monsieur Besnier n'achètera pas notre silence"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le président de l'association des familles des victimes du lait contaminé n'a pas vraiment été convaincu par les explications du PSG de Lactalis. 

INTERVIEW

Sortant de son silence, le PDG de Lactalis Emmanuel Besnier a promis d'indemniser "toutes les familles qui ont subi un préjudice" en raison d'une contamination à la salmonelle de produits du géant français du lait. Mais ces explications n'ont pas vraiment convaincu Quentin Guillemain, le président de l'association des familles des victimes du lait contaminé. "Monsieur Besnier n'achètera pas notre silence", assure-t-il ce dimanche sur Europe 1.

"On veut la vérité". "Nous, ce que nous demandons, ce n'est pas de l'argent puisqu'il semble prompt à distribuer son argent, c'est la vérité sur ce qu'il s'est passé", assure Quentin Guillemain. "On demande des explications précises sur ce qu'il s'est passé depuis le début de cette histoire. Il semblerait que personne n'en ait". 

"Aucune réponse". "Il y a une question qui est assez simple : à partir de quand a-t-on détecté cette salmonelle dans l'usine ? Quand est-elle arrivée ? Comment ? Qu'est-ce qui a été fait par l'État, par Lactalis ?", s'interroge le président de l'association des familles des victimes du lait contaminé. "On n'a absolument aucune réponse à ça. Il parle dans un journal un mois après pour dire 'j'achète votre silence'. Vous pensez que c'est suffisant ? Non, ce n'est pas suffisant".