La ville de Croix n'est plus championne de l'ISF

  • A
  • A
La ville de Croix n'est plus championne de l'ISF
Partagez sur :

La cité nordiste, située dans la banlieue chic de Lille, a été détrônée par le 7e arrondissement de Paris, mais devance toujours Neuilly.

Voici le tiercé gagnant des villes où les contribuables soumis à l'impôt sur la fortune ont déclaré le patrimoine le plus élevé : Paris (VIIe arr.), Croix et Neuilly. La ville de Croix occupait la tête du classement depuis des années. Située dans la banlieue chic de Lille, Croix est notamment le siège de l'empire familial Mulliez, propriétaire notamment du groupe Auchan. Elle a donc été détrônée par les 7.041 contribuables ISF du 7ème arrondissement parisien qui ont déclaré en 2008 un patrimoine moyen de près de 3,6 millions d'euros.

Les 415 contribuables de Croix redevables de l'ISF ont déclaré pour leur part un patrimoine moyen de 3,4 millions d'euros, contre 3,7 millions l'année précédente, selon le classement dressé par la direction générale des finances publiques et accessible sur le site impots.gouv.fr. Les 7.067 contribuables ISF de Neuilly (Hauts-de-Seine) figurent en troisième position avec un patrimoine d'environ 3,3 millions d'euros.

Pour l'adjoint au maire de Croix, la bonne position de la ville dans ce classement n'est pas significative car seulement quelques centaines de personnes sur 22.000 habitants payent l'ISF. "C'est une façon mathématique de voir les choses" explique-t-il. "Nous avons sur notre territoire un certain nombres de grandes familles du Nord qui ont des fortunes relativement importantes mais nous avons également beaucoup de personnes qui ont des revenus extrêmement modestes, c'est le paradoxe de cette villle".

Ecoutez l'adjoint au maire de Croix au micro de Sébastien Krebs :



Quant au montant moyen de l'impôt ISF, les contribuables de Croix ne figurent qu'au troisième rang (22.534 euros), ayant probablement eu recours plus fréquemment aux mécanismes d'exonération de la loi TEPA (ou "paquet fiscal"), comme le souligne le quotidien économique. En 2008, le nombre de déclarations ISF s'est élevé à 548.000 pour un montant de 3,75 milliards d'euros.