La vaccination contre la grippe A commencera mi-octobre

  • A
  • A
La vaccination contre la grippe A commencera mi-octobre
Partagez sur :

François Fillon a annoncé le début de la campagne de vaccination et la liste des personnes prioritaires.

Le premier ministre a annoncé que la campagne de vaccination contre la grippe A débutera à la mi-octobre, jeudi à l'issue d'une réunion "sur la stratégie vaccinale".

François Fillon a également dévoilé la liste des personnes prioritaires pour la vaccination. "Le principe est simple. Les personnes prioritaires, ce sont les personnes les plus vulnérables et ce sont les personnels de santé, parce que naturellement, c'est sur eux que repose la santé de tous les autres", a-t-il indiqué. Il a donc appelé tous les personnels de santé à se faire vacciner.

Voici la liste :

- Personnels de santé de réanimation néo-natale et pédiatrique
- Personnels médical, para-médical et aide-soignants des établissements de santé ainsi que les médecins et les infirmiers du secteur ambulatoire exposés à des patients grippés ou en contact avec des patients porteurs de facteurs de risque.
- Femmes enceintes, à partir du deuxième trimestre.
- Entourage des nourrissons de moins de six mois, familles et personnes assurant la garde de ces nourrissons.
- Professionnels chargés de l'accueil de la petite enfance jusqu'à trois ans.
- Nourrissons de six à 23 mois révolus avec facteurs de risque (atteints de pathologies chroniques sévères).
- Sujets âgés de deux à 64 ans avec facteurs de risque.
- Autres professionnels de santé, de secours et transporteurs sanitaires.
- Nourrissons de six à 23 mois révolus sans facteurs de risque.
- Personnels d'accueil des pharmacies.
- Personnels des établissements médico-sociaux.
- Plus de 65 ans avec facteurs de risque.
- Enfants de deux à 18 ans sans facteurs de risque.
- Plus de 18 ans sans facteurs de risque.

Selon un sondage Europe 1, paru jeudi, deux-tiers des Français n'envisagent pas de se faire vacciner contre la grippe A.

> Deux-tiers des Français n’envisagent pas de se faire vacciner