La Tour Eiffel dévoile son nouveau dispositif de sécurité

  • A
  • A
La Tour Eiffel dévoile son nouveau dispositif de sécurité
Une clôture en verre encadre maintenant la Tour Eiffel, à Paris.@ Philippe LOPEZ / AFP
Partagez sur :

Avec notamment une clôture en verre de plusieurs centimètres d'épaisseur, l'objectif de ce dispositif est de parer à toute attaque terroriste.

Les travaux de sécurisation de la Tour Eiffel entamés en 2017 sont presque terminés : une barrière de verre et des grillages reproduisant la forme de la Dame de Fer protègent désormais le monument parisien du risque terroriste.

Paroi en verre, plots anti-voitures-béliers… "Un des deux piliers de la sécurité, c'est la clôture en verre de 6,5 cm d'épaisseur" a indiqué Bernard Gaudillère, président de la Société d'exploitation de la Tour Eiffel (Sete), lors d'une visite du chantier organisée pour la presse. La paroi de verre "est solide, à toutes épreuves et d'une sécurité absolue" face à d'éventuels tirs de balles, s'est enorgueilli le président de la Sete. Ce dispositif, "étudié avec la préfecture de police" pour trouver "les meilleurs moyens de garantir la sécurité", est complété par des plots anti-voitures-béliers, "particulièrement résistants". 

"Alvéoles de sécurité". L'enceinte en verre, de 3m de haut, protégera le monument le long du Quai Branly et de l'avenue Gustave Eiffel. Elle "permettra aux visiteurs de retrouver la perspective, classée, qui s'étend depuis le Champ-de-Mars jusqu'au Trocadéro" précise un communiqué de presse. Des grilles métalliques ont été installées sur les deux autres côtés du périmètre, le long des jardins latéraux désormais intégrés à l'enceinte de la Tour Eiffel. C'est là que se trouvent les "alvéoles de sécurité" par où entreront les visiteurs. "La particularité de cette clôture, c'est qu'elle reprend la forme et les courbes de la Tour Eiffel, selon l'inspiration du dessin initial de Gustave Eiffel" a expliqué Alain Dumas, directeur technique de la Sete.