La température moyenne aura augmenté de 1°C en 2015 par rapport à l'ère pré-industrielle

  • A
  • A
La température moyenne aura augmenté de 1°C en 2015 par rapport à l'ère pré-industrielle
Le mois d'août 2015 a été le mois d'août le plus chaud jamais enregistré sur le planète depuis le début des relevés de température en 1880.@ AFP
Partagez sur :

A moins d'un mois de la conférence de Paris sur le climat (COP21), l'Institut météorologique britannique a estimé lundi qu'en 2015, la hausse des températures mondiales aura atteint +1°C par rapport à l'ère pré-industrielle.

A moins d'un mois de la conférence de Paris sur le climat (COP21), l'Institut météorologique britannique a estimé lundi qu'en 2015, la hausse des températures mondiales aura atteint +1°C par rapport à l'ère pré-industrielle. "Sur la base des données récoltées entre janvier et septembre, le programme HadCRUT opéré conjointement par le Met Office et l'unité de recherche sur le climat de l'université d'East Anglia montre que les températures moyennes globales en 2015 sont 1,02°C (±0.11°C) supérieures par rapport à l'ère pré-industrielle", soit 1850-1900, écrit l'institut dans un communiqué.

Une première, qui pourrait se banaliser. "Cette année marque une importante première mais cela ne veut pas dire que la température chaque année à partir de maintenant sera un degré ou plus au-dessus des niveaux pré-industriels car les variations naturelles joueront toujours un rôle dans la détermination des températures chaque année", précise Peter Stott, chargé de la surveillance du climat au centre Hadley."Toutefois, alors que le monde continuera à se réchauffer dans les prochaines décennies, nous verrons de plus en plus d'années passer la barre des 1°C et cela finira par devenir la norme", ajoute-t-il. Le Met Office pointe ainsi que 2016 devrait être une année aussi chaude que 2015

Contenir la hausse sous la barre des +2°C. L'accord espéré lors de la COP21, qui se tient du 30 novembre au 11 décembre à Paris, doit permettre de contenir la hausse du thermomètre mondial sous la barre des +2°C par rapport au niveau pré-industriel. "Nous avons vu un fort El Niño se développer dans le Pacifique cette année et cela aura eu un impact sur les températures mondiales", explique Stephen Belcher, directeur du Met Office Hadley Centre."Nous avons eu des évènements similaires par le passé mais c'est la première fois que nous atteindrons la barre des 1°C et il est clair que c'est l'influence humaine qui conduit notre climat moderne en territoire inconnu".Le phénomène climatique El Niño, qui se produit tous les cinq ans environ, se traduit par un réchauffement des eaux de surface de l'océan Pacifique central et oriental et entraîne diverses perturbations climatiques dans plusieurs régions du monde.