La sonde Kaguya s’écrase sur la Lune

  • A
  • A
La sonde Kaguya s’écrase sur la Lune
Partagez sur :

Cette sonde lunaire japonaise devait terminer mercredi soir une mission débutée en 2007. Un crash tout à fait calculé.

A 20h30 précises mercredi soir, la sonde Kaguya devait s’écraser sur la Lune. Une fin de course qui n’a rien d’un accident. Cette sonde lunaire japonaise a simplement terminé sa mission débutée en septembre 2007. Elle avait pour objectif d’étudier la Lune et son champ magnétique. Son crash était prévu, pour éviter qu’elle ne vienne polluer l’espace.

En percutant la Lune, la sonde Kaguya pourrait cependant remplir une dernière mission : donner des renseignements sur ce qui se passe sous la surface lunaire. La sonde Kaguya arrivera à la vitesse de 6.000 kilomètres par heure à la surface de la Lune. Les poussières ainsi dégagées pourraient aussi permettre aux spécialistes d’en savoir plus sur l’histoire récente de la Lune.

"Dans les cratères du pôle Sud qui sont toujours dans l’obscurité, il pourrait se trouver de la glace mêlée à la poussière lunaire", explique aussi Alain Cirou, le consultant "espace" d’Europe 1. Or l’eau reste une question centrale pour l’organisation de futures missions lunaires. Avec des hommes à bord cette fois.