La SNCF mise sur le numérique dans les trains et les gares

  • A
  • A
La SNCF mise sur le numérique dans les trains et les gares
Des milliers de capteurs vont équiper les trains mais aussi les gares.@ ALAIN JOCARD / AFP
Partagez sur :

Améliorer maintenance et confort grâce à des milliers de capteurs, c'est l'idée de la SNCF qui va investir 500 millions d'euros sur trois ans dans le projet.

Comment renforcer la maintenance tout en allégeant les coûts ? La SNCF a choisi d'installer des milliers de capteurs sur les portes, rails et batteries des trains. Les informations recueillies par les capteurs sont envoyées en temps réel au centre technique afin de déclencher rapidement les réparations. L' idée est de réparer avant que cela ne casse, et donc de limiter les coûts.

Plus de confort en ligne de mire. Mais la bonne marche des trains n'est pas le seul objectif de cette installation de capteurs. Il serviront aussi à améliorer le confort des voyageurs. Certains de ces petits outils numériques seront installés dans... les toilettes afin de vérifier le niveau d'eau disponible pour se laver les mains. Aujourd'hui, les réservoirs ne sont vérifiés qu'une fois tous les trois mois, d'où les coupures d'eau sur les trajets les plus longs. "Sur des rames comme Strasbourg-Bordeaux, on a sept heures d'utilisation, donc il peut y avoir pénurie", indique un spécialiste technique, qui ajoute que les capteurs vont permettre "d'effectuer des remplissages directement en gare".

500 millions d'euros investis. Dans la même optique, les systèmes de climatisation et d'ouverture-fermeture des portes entre les wagons pourront être suivis et le cas échéant être réparés plus rapidement. Les gares ne sont pas en reste puisque les capteurs seront généralisés dans les ascenseurs et escalators. Pour l'ensemble de ce dispositif numérique, la compagnie investit 500 millions sur trois ans mais compte en retour économiser un milliard d'euros d'ici 2020.