VIDÉO - La Sécurité routière lance un nouveau clip de prévention

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

INFO E1 - Dans cette nouvelle vidéo de prévention, diffusée à partir du 15 février, ce n’est pas l'accident qui a été mis en avant, mais la disparition d'un proche et l'impact de cette perte sur ceux qui restent.

INFO EUROPE 1

Un nouveau spot choc. Alors que depuis trois ans le nombre de morts sur les routes augmente, la Sécurité routière lance son dernier clip de sensibilisation aux dangers du volant. L’objectif, comme souvent avec ce type de campagne : frapper les consciences, en l’occurrence en faisant entendre le récit des gendarmes chargés d’annoncer aux familles la mort d’un proche dans un accident de la route.

"Un hurlement qui vient des entrailles". Dans le clip, diffusé à partir de mercredi dans les salles de cinéma, quatre d’entre eux s’expriment face caméra, depuis leur caserne d’Île-de-France. La gorge noué, parfois les larmes aux yeux, ils se remémorent les pleurs et les cris auxquels ils sont confrontés. "Dès le premier instant, il y a quelque chose qui se passe. Je crois que le regard dit tout. En un millième de seconde les gens comprennent", relate l’un d’eux. "Il y a un hurlement qui vient des entrailles", renchérit une autre.

L'instant où tout bascule. Des agents qui doivent aussi faire face à la dénégation des proches des victimes devant l’inimaginable : "Ce n’est pas possible, vous vous trompez. Vous n’êtes pas au bon endroit. Dans la nuit, mon fils m’a envoyé un SMS. Tout allait bien." "Il vient de m'appeler, je viens de l'avoir au téléphone, c’est pas possible..." "C’est violent. Ils vivaient normalement jusqu’au jour où tout s’arrête", conclut un gendarme dans la vidéo.

C’est la première fois, en France, qu’une campagne de prévention aborde ce moment particulier de l’annonce faite aux familles. Face à une mortalité routière qui est repartie à la hausse en janvier 2017 avec + 8,9 % de morts sur les routes par rapport à janvier 2016, la Sécurité routière a choisi de dépasser le thème de l’accident et de sensibiliser à l’impact de ces morts sur la vie de ceux qui restent.