La Réunion : ouverture aux assises du procès d'un pompier pyromane présumé

  • A
  • A
La Réunion : ouverture aux assises du procès d'un pompier pyromane présumé
L'incendie à la Réunion d'octobre 2011 avait ravagé plusieurs centaines d'hectares de forêt.@ Richard BOUHET/AFP
Partagez sur :

Patrice Nirlo serait à l'origine d'incendies dans la zone du volcan et du Maïdo en 2010 et 2011. 

Le procès de Patrice Nirlo, ex-caporal-chef des sapeurs-pompiers accusé d'être à l'origine d'incendies qui ont détruit plus de 3.500 hectares de forêts, a débuté mercredi devant la cour d'assises de Saint-Denis de La Réunion. Mis en examen pour incendies criminels de bois et forêts et placé en détention provisoire le 27 février 2014, l'ancien pompier est toujours incarcéré. Il encourt une peine de 15 ans de réclusion. 

Plusieurs incendies criminels. L'ex-caporal-chef de 47 ans avait été interpellé le 26 février 2014 à l'issue de plusieurs mois d'investigations menées par une quinzaine de gendarmes et au cours desquels 350 personnes avaient été auditionnées. Patrice Nirlo avait rapidement reconnu les faits au cours de sa garde à vue. Il évoquait sa maîtrise de la mise à feu et sa parfaite connaissance des effets sur la végétation. Ces incendies criminels avaient ravagé la zone du volcan et du Maïdo en 2010 et 2011.

Un professionnel reconnu et décoré. Au total, les sinistres avaient détruit près de 4.000 hectares de forêts, abritant une faune et une flore rares. Plus d'un millier de personnes avait été mobilisées et des moyens matériels considérables déployés. Patrice Nirlo avait été affecté à l'extinction de ces trois incendies.

Les aveux de l'ex-caporal-chef avaient stupéfié ses collègues. Il avait la réputation d'être un bon professionnel, courageux au feu et soucieux des ses camarades. Il avait d'ailleurs été décoré pour son dévouement lors du sinistre de 2010, sinistre qu'il avait lui-même provoqué...