La Réunion : le gourou en cavale a été arrêté

  • A
  • A
La Réunion : le gourou en cavale a été arrêté
Partagez sur :

Le gourou Julien Verbard, qui purgeait une peine de 15 ans de réclusion pour viols et agressions sexuelles sur mineurs, s’était échappé de la prison de Saint-Denis de La Réunion en hélicoptère le 27 avril avant de prendre la fuite avec deux autres prisonniers.

Juliano Verbard, 27 ans, a été arrêté mercredi à Saint-Denis de la Réunion, en compagnie de deux autres fuyards, a annoncé le secrétaire d'Etat à l'Outre-mer Yves Jégo.

Le gourou de la secte "Coeur douloureux et immaculé de Marie", ainsi que les deux adeptes de la secte en cavale avec lui depuis le 27 avril, ont été interpellés dans un immeuble du quartier Sainte-Clotilde, où les gendarmes de la section de recherche les avaient localisés depuis plusieurs jours.

Cinquante militaires ont été mobilisés pour cette opération, diffusée en direct à la télévision, et qui s'est déroulée sous les cris de quelque 500 personnes hostiles au gourou. Par ailleurs, cinq complices ont été arrêtés, dont les quatre membres du commando ayant monté l'évasion par hélicoptère du gourou, surnommé "Petit Lys d'amour", le 27 avril.

Au micro d'Europe 1 , la mère du jeune Alexandre s'est dite "ravie et soulagée surtout" de la fin de cavale du gourou qui avait enlevé, à deux reprises, son fils de 12 ans. Ecoutez son témoignage :

Les trois évadés avaient été condamnés pour l'enlèvement et la séquestration d'Alexandre, dont ils souhaitaient faire le nouvel "élu" de la secte durant l'été 2007.

Juliano Verbard, fondateur de la secte aujourd'hui dissoute, a aussi été condamné en février 2008à 15 ans de réclusion pour viols et agressions sexuelles sur des enfants de 9 et 13 ans dont les parents étaient des adeptes de la secte. La prison de Domenjod, où il était incarcéré, est l'une des plus modernes de France, mais n'est pas dotée de filets anti-hélicoptères.