La région Bourgogne-Franche-Comté vote à l'unanimité pour conserver son nom

  • A
  • A
La région Bourgogne-Franche-Comté vote à l'unanimité pour conserver son nom
La présidente PS de la région Marie-Guite Dufay.@ JEFF PACHOUD / AFP
Partagez sur :

À l'issue d'une consultation publique la Bourgogne et la Franche-Comté, qui fusionneront en janvier 2017, conserveront le nom de "Bourgogne-Franche-Comté". 

C’est un bout de la carte de France qui ne changera pas. Le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté s'est prononcé à l'unanimité vendredi soir en faveur de la conservation de son nom, qui s'est imposé comme un choix "naturel". "J'ai toujours pensé que le naturel allait l'emporter" avec le nom "Bourgogne-Franche-Comté", qui accole les deux entités fusionnées dans la grande région, a déclaré la présidente PS de la région Marie-Guite Dufay.

"Burgondie", "Franche-Bourgogne", "Séquanie"... A l'issue de ce vote, cette dénomination sera proposée au gouvernement, qui fixera officiellement par décret le nouveau nom de la région avant le 1er octobre.  11.461 personnes ont participé à la concertation publique, qui s'est achevée mardi, et ont pu soumettre leurs propositions de noms comme "Burgondie", "Franche-Bourgogne" ou encore "Séquanie". Mais c'est "Bourgogne-Franche-Comté" qui a été plébiscité avec 71% des suffrages. Dans un avis adopté mardi à l'unanimité, le Conseil économique, social et environnemental régional (CESER) de Bourgogne Franche-Comté a également proposé de conserver la dénomination "Bourgogne Franche-Comté". 

"Terres du milieu". Le choix pour la région Nord-Pas-de-Calais/Picardie de la dénomination "Hauts-de-France" avait suscité critiques et railleries, le président (Les Républicains) d'Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez ayant écarté ironiquement d'appeler sa région "Terres du milieu" en référence aux Seigneur des Anneaux.