La ravisseuse d'enfant de Sarcelles écrouée

  • A
  • A
La ravisseuse d'enfant de Sarcelles écrouée
Partagez sur :

La femme de 20 ans qui avait enlevé un nourrisson mardi dans une maternité de Sarcelles, dans le Val-d'Oise, a été mise en examen pour enlèvement et écrouée jeudi.

La femme de 20 ans, soupçonné d'avoir enlevé un nourrisson dans une maternité de Sarcelles, dans le Val d'Oise, a été déférée jeudi devant le parquet de Pontoise, mise en examen pour enlèvement et écrouée, à l'issue d'une garde à vue au cours de laquelle elle s'est montrée agitée.

Elle avait enlevé un garçon de deux jours mardi midi à l'Hôpital nord parisien de Sarcelles, au nord de Paris, et l’avait caché sous son manteau avant de quitter la maternité. La mère du bébé avait vu la ravisseuse, tout comme le personnel de l'établissement, mais personne n’avait pu la rattraper.

Quelques heures plus tard, le bébé avait été retrouvé dans une clinique de Stains, dans le département voisin de Seine-Saint-Denis, à quelques kilomètres de Sarcelles. La ravisseuse venait de se présenter à l'accueil d'une clinique, prétendant avoir accouché deux jours auparavant. Grâce à un signalement publié par la police judiciaire de Versailles et aux images des caméras de surveillance de l'hôpital, la femme avait été arrêtée.

La procédure "Alerte-enlèvement" n'avait pas été déclenchée carla procureure de Pontoise ne l'avait pas jugée nécessaire : "Nous avions des éléments sérieux liés à la téléphonie" de la jeune femme qui a enlevé l'enfant, avait-elle dit. "Tout était prêt pour déclencher l'alerte mais nous attendions d'avoir vérifié tous les éléments avant de le faire."