La RATP crée une délégation pour mieux appliquer la laïcité

  • A
  • A
La RATP crée une délégation pour mieux appliquer la laïcité
a RATP a décidé de créer une délégation générale de l'éthique afin de mieux appliquer le principe de la laïcité@ JACQUES DEMARTHON / AFP
Partagez sur :

La PDG de la RATP a décidé de créer une délégation générale de l'éthique afin de mieux appliquer le principe de la laïcité, à la suite des attentats de Paris.

Elisabeth Borne, PDG de la RATP, a annoncé jeudi sa décision de mettre en place le 1er décembre une délégation générale de l'éthique, qui lui sera directement rattachée, afin de mieux appliquer le principe de la laïcité, à la suite des attentats de Paris

Les écarts "sanctionnés". Elisabeth Borne avait assuré le 17 novembre que si des écarts à la charte de laïcité de l'entreprise devaient être constatés, ils seraient "sanctionnés", en réponse à des inquiétudes émises sur des comportements religieux dans des dépôts de bus.

La RATP, plus gros employeur de radicalisés ?Samy Amimour, l'un des kamikazes responsables du carnage du Bataclan, avait travaillé quelques mois à la RATP jusqu'en 2012. Un article du Parisien révélait par ailleurs que la RATP serait l'entreprise employant le plus de personnes soupçonnées de radicalisation.

La régie, confrontée depuis plusieurs années à des difficultés pour faire appliquer la laïcité, a déjà établi un guide pratique de la laïcité à destination de ses cadres en 2013. Elle a reçu un certain nombre de critiques depuis les attentats, notamment pour sembler avoir minimisé le problème.

Alors qu'en quelques semaines deux agents du Groupe de protection et de sécurisation des réseaux (GPSR) ont vu leur autorisation administrative retirée pour radicalisation islamiste, la tête de liste Front national en Ile-de-France, Wallerand de Saint-Just, a réclamé jeudi que tous les salariés de la RATP "soient passés au crible".