La pub d'Orange TV reléguée en soirée pour protéger les enfants

  • A
  • A
La pub d'Orange TV reléguée en soirée pour protéger les enfants
Partagez sur :

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel a demandé aux chaînes de télévision de changer les horaires de la publicité pour les services de vidéo à la demande et les chaînes cinéma d'Orange TV, jugée "potentiellement" effrayante pour le jeune public.

Les publicités d'Orange TV ont un "caractère potentiellement effrayant". En conséquence, le CSA a demandé aux chaînes d'aménager la programmation de ces publicités pour ne pas heurter la sensibilité du jeune public. Dans une décision publiée dimanche sur son site, le Conseil supérieur de l'audioivisuel précise qu'il a décidé, "en vertu du principe de protection de l'enfance", de demander aux chaînes de diffuser ces messages "après 20H30".

L'avertissement du Conseil vise des messages publicitaires de promotion en faveur d'Orange TV diffusés en mars et avril et intitulés "Les vampires" et "Monstres versus cochon". Le Conseil précise qu'il a reçu plus de 300 plaintes de téléspectateurs relatives à des messages qui ont été diffusés par plusieurs chaînes pendant la journée et en période de congés scolaires. Le CSA précise que ces plaintes émanaient majoritairement de parents de jeunes enfants, qui déploraient le "caractère réaliste des monstres" et qui avaient constaté "l'impact négatif de ces images" sur leurs enfants.

L'un de ces monstres apparaît dans la pub pour Orange TV ci-dessous :

Cette campagne avait reçu un avis favorable de l'Autorité de Régulation professionnelle de la Publicité (ARPP). Le CSA a écrit à l'ARPP, ainsi qu'à Orange TV, pour leur faire part de sa position.