La pollution entraîne des restrictions de circulation dans toute la France

  • A
  • A
La pollution entraîne des restrictions de circulation dans toute la France
À Paris, seuls les véhicules les moins polluants peuvent circuler ce lundi, tout comme à Lyon. Pour lutter contre les particules fines, d'autres villes de France ont dû décider de la gratuité des transports en commun ou de la réduction des vitesses.@ AFP
Partagez sur :

Comme Paris, certaines villes de province doivent mettre en place des restrictions de circulation pour lutter contre un fort niveau de pollution aux particules fines.

La pollution n'est pas l'apanage de la région parisienne. Depuis vendredi, certaines villes de province connaissent un fort taux de particules fines, ce qui a poussé les préfectures à décréter des restrictions de circulation ou décider de la réduction de la vitesse maximale sur les grands axes.

Les véhicules polluants interdits à Lyon également. Ainsi, la ville de Lyon doit elle aussi en passer par des restrictions de circulation pour endiguer la pollution. Seuls les véhicules immatriculés avec des plaques impaires peuvent circuler, tout comme ceux munis des vignettes Crit’air verte, violette, jaune et orange. Un système proche de celui instauré à Paris où, lundi, seuls les véhicules les moins polluants peuvent circuler.

Dans les Hauts-de-France, les autorités ont décidé de réduire les vitesses autorisées à 70, 90 et 110km/h au lieu de 90, 110 et 130, et ce jusqu'à mercredi. À Bordeaux, on doit également lever le pied. La vitesse sur la rocade a été réduite de 20 km/h, comme cela était déjà le cas dimanche. La région Pays-de-Loire a elle aussi décidé de réduire la vitesse sur les grands axes de 20 km/h.



À Strasbourg, une tarification spéciale a été mise en place pour les transports en commun. À Rennes, les transports seront totalement gratuits.