La mortalité sur les routes fait un bond en 2015

  • A
  • A
La mortalité sur les routes fait un bond en 2015
La mortalité est "en hausse de 2,4% avec 3.464 personnes tuées" sur les routes en 2015.@ PASCAL GUYOT / AFP
Partagez sur :

La mortalité sur les routes a augmenté de 2,4% en 2015 par rapport à l'année précédente, a annoncé Bernard Cazeneuve.

L'année 2015, année noire sur les routes de France. Bernard Cazeneuve a confirmé mardi soir les mauvais chiffres de la sécurité routière pour 2015, déjà dévoilés le 15 janvier par Europe 1. La mortalité est "en hausse de 2,4% avec 3.464 personnes tuées" sur les routes en 2015, un chiffre en augmentation pour la deuxième année consécutive, a annoncé le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve dans une interview à paraître mercredi dans Le Parisien. 

Un chiffre plus élevé que la moyenne notamment à la suite du terrible accident de car de Puisseguin et ses 43 victimes. Mais aussi parce que les automobilistes se relâchent, explique-t-on dans les départements les plus touchés comme le Nord, où le préfet juge ce bilan "calamiteux". 

Moins d'accident corporels. En 2015, "le nombre d'accidents diminue, le nombre d'accidents graves diminue, le nombre de personnes hospitalisées diminue mais le nombre d'accidents mortels augmente", avait déjà observé dimanche Bernard Cazeneuve, interrogé par France 5.

Une batterie de mesures. Pour la première fois en 35 ans, la mortalité sur les routes françaises augmente deux années de suite malgré un arsenal de mesures parmi lesquelles l'abaissement de 0,5 g/l à 0,2 g/l du taux légal d'alcoolémie pour les conducteurs novices, la possibilité pour les maires d'abaisser la vitesse sur tout ou partie de leur agglomération à 30 km/h, la modernisation du parc de 4.200 radars, ou encore l'interdiction du port de l'oreillette au volant.

L'Etat avait également lancé l'expérimentation sur trois tronçons de l'abaissement de 90 à 80 km/h de la vitesse autorisée et les tests salivaires dans 11 départements pour dépister et lutter contre l'usage de stupéfiants. 

Deuxième année de hausse. En 2014, après douze années de baisse, la Sécurité routière avait déjà enregistré une hausse de +3,5% par rapport à 2013, soit 3.384 morts.