Collégienne à la jupe longue : "on ne cherche pas de problème"

  • A
  • A
Collégienne à la jupe longue : "on ne cherche pas de problème"
@ AFP
Partagez sur :

La mère de la collégienne musulmane demandera à sa fille de se conformer aux directives de l'Education nationale.

La mère de la collégienne musulmane interdite de cours à Charleville-Mézières en raison du port d'une longue jupe noire, demandera à sa fille de se conformer aux directives de l'Education nationale, a-t-elle indiqué mercredi.

"Elle ne mettra pas" sa jupe. "C'est une jupe simple sans signe particulier, ce n'est pas religieux mais si l'école refuse que ma fille la porte en cours, elle ne la mettra pas", a expliqué la mère de la collégienne, en vacances scolaire depuis vendredi. "On ne cherche pas de problème; l'important c'est que ma fille continue ses études mais on ne comprend pas pourquoi l'école a réagi comme ça: quand il fait chaud elle met une jupe, sinon, elle met un pantalon, c'est tout", a-t-elle poursuivi.

L'élève de 15 ans, en classe de troisième au collège Léo-Lagrange dans le quartier de la Ronde Couture à Charleville-Mézières, avait été empêchée d'accéder aux cours à deux reprises au mois d'avril par la principale de l'établissement, qui estimait que sa longue jupe noire était "un signe ostentatoire" contraire aux principes de laïcité.

>> LIRE AUSSI - Exclue du collège car elle portait une jupe trop longue

>> LIRE AUSSI - Laïcité : peut-on interdire les jupes longues à l'école ?