La mère d'Elise accepte de comparaître devant la justice française

  • A
  • A
La mère d'Elise accepte de comparaître devant la justice française
Partagez sur :

La mère d'Elise, l'enfant franco-russe que se disputent ses parents, accepte de comparaître devant la justice française où elle est poursuivie pour avoir enlevé sa fille fin mars à Arles, a annoncé vendredi à Avignon le consul général de Russie en France Vadim Barabanov.

C’est dans le jardin d’un hôtel 4 étoiles d’Avignon que s’est peut-être joué l’avenir d’Elise, la fillette de 3 ans enlevée par sa mère russe et finalement retrouvée par son père en Hongrie.

Autour d’une table, au milieu des dossiers, le consul général russe à Paris et le médiateur du Kremlin, porteur des demandes de la mère qu’il a rencontrée en prison en Hongrie.

18-04-Irina-Belenkaya-Karoly-Arvai-Reuters-400x300

Selon lui, la femme se dit "prête a un accord à l’amiable. Elle accepte par ailleurs de comparaître devant la justice française pour avoir enlevé sa fille fin mars à Arles." Le père lui affirme qu’il "ne souhaite pas de marchandage mais une solution intelligente pour Elise" et tente de verrouiller la négociation pour que rien ne lui échappe.

Elise n’était pas présente lors de la rencontre. La petite fille de trois ans passe ses vacances dans une maison en Provence. Raison pour laquelle son père avait demandé à la délégation russe de descendre dans le Sud et non pas à Lyon comme cela était prévu au départ.