La Marseillaise jouée sans fausse note au stade de Bastia

  • A
  • A
La Marseillaise jouée sans fausse note au stade de Bastia
La Marseillaise a finalement retenti dans le stade de Bastia dimanche. @ Capture d'écran beIN SPORTS
Partagez sur :

Une polémique avait éclaté suite à l'absence de l'hymne français dans le programme communiqué par Bastia. 

La Marseillaise a retenti au stade Armand-Cesari, a Furiani, et sans être sifflée. Le public du derby corse, Bastia-Gazélec Ajaccio, dimanche, a rendu hommage aux 130 victimes des attentats du 13 novembre à Paris et à Saqint-Denis. Le stade s'est recueilli pendant l'exécution de l'hymne national français à huit minutes du coup d'envoi du match, comptant pour la 14e journée de Ligue 1.

Une polémique avait éclaté vendredi, suite à l'absence de l'hymne français dans le programme d'hommages communiqué par Bastia. S'ils l'ont respecté, d'ailleurs, ils étaient peu nombreux à véritablement chanter l'hymne français.




130 ballons pour Paris. Un sifflet solitaire s'est aussi fait entendre, deux fois, dans la tribune populaire près de la mer du stade Armand-Cesari, sans suite. Puis a retenti le chant sacré corse "Diu vi salvi Regina", repris par une partie du stade. Enfin une minute d'applaudissements et un lâcher de ballons, 130 blancs pour les victimes du 13 novembre, plus un bleu pour un éducateur du club, décédé le 12 novembre, a clôt un hommage solennel et parfaitement respecté. Le match, qui aurait dû être joué samedi soit, avait été reporté à ce dimanche 14h à cause des intempéries