La Guyane dans l'attente des propositions du gouvernement : "on est à l'affût"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Des excuses formulées vendredi par la ministre des Outre-mer Ericka Bareigts ont permis de relancer les négociations.

REPORTAGE

En Guyane, bloquée depuis bientôt 15 jours, les propositions du gouvernement sont attendues avec impatience par les manifestants. 

A l'affût. "On met les informations en alternance avec la musique. On attend les actualités tout à l'heure pour savoir ce qu'il se passe au niveau des négociations, on est à l'affût. Le barrage est toujours bloqué parce qu'on attend", affirme Bernard, au micro d'Europe1, tout en diffusant la radio sur un barrage. 

Fatigue. Solange, qui organise le trafic depuis dix jours, reconnaît que "la fatigue commence à se faire sentir, physique et morale". "Il y a un bon moment qu'on attend, il faut qu'ils signent tout ce qu'on a demandé", déclare-t-elle. "Je suis un peu nerveuse, c'est tout l'avenir de la Guyane qui se joue, avec une mobilisation d'une si grande ampleur, c'est décisif", estime pour sa part Leslie, qui attend le bilan des négociations. 

Un message radio pour mettre fin au blocage. Démonter le barrage ne sera pas "très long", assure Solange, "Une fois que les camions auront dégagé toutes les issues, il ne restera plus qu'à plier les tentes, et à enlever les petits aménagements prévus pour qu'on ait un minimum de confort.", détaille-t-elle. Si les propositions du gouvernement sont acceptées, un simple message à la radio devrait permettre de mettre fin au blocage. Des excuses formulées vendredi par la ministre des Outre-mer Ericka Bareigts et adressées au peuple guyanais avaient permis de relancer les négociations.