La grogne monte en France

  • A
  • A
La grogne monte en France
Partagez sur :

RER A, routiers, musées, dabistes : passage en revue des secteurs menacés par des mouvements de grève avant Noël.

> Les routiers :

Les syndicats des quelque 500.000 salariés du transport routier de marchandises appellent à une grève à partir du dimanche 13 décembre, menaçant les approvisionnements alimentaires des fêtes de fin d'année. Les actions envisagées ne devraient pas comporter d'opérations escargot sur les routes, mais des blocages d'entrepôts de marchandises.

Ils réclament le passage à un salaire de 10 euros brut de l'heure pour les coefficients les plus élevés (contre 9,25 actuellement selon la CFTC), 4% de hausse pour les cadres, 4% pour l'augmentation des frais de déplacement et un 13e mois pour tous.

> Le RER A :

Un train sur deux circulera aux heures de pointe et le trafic sera quasi nul aux heures creuses, jeudi et vendredi, sur la partie du RER A gérée par la RATP. Un préavis de grève illimité a été déposé par six syndicats (CGT, CFDT, FO, les Indépendants, Sud et Unsa.

Ils demandent une revalorisation salariale : une prime pérenne de 120 euros par moi et une variable de 30 euros.

> La SNCF :

Plusieurs préavis de grève ont été déposés, avec des impacts variables à partir du 11 décembre. La SNCF n'a pas encore publié ses prévisions de trafic.

Les syndicats soulignent qu'à l'occasion de la mise en place de l'horaire 2009-2010 le 13 décembre, une "augmentation de la productivité" est demandée, sans effectifs en plus. Ils dénoncent également les réorganisations en cours, comme pour les contrôleurs.

> Les musées :

Depuis le 2 décembre, un mouvement de grève reconductible perturbe l'accès à certains musées et monuments nationaux, à l'appel de l'intersyndicale du ministère de la Culture. La quasi-totalité des établissements sont ouverts au public, parfois gratuitement, à l'exception notable du Centre Pompidou, de l'Arc de Triomphe et du musée du château de Compiègne.

Les grévistes protestent contre les suppressions d'emplois prévues dans le cadre de la Révision générale des Politiques publiques.

> Les distributeurs de billets :

Les syndicats appellent à la grève les dabistes, chargés de la maintenance et de l'alimentation des distributeurs automatiques de billets (DAB), à partir du 21 décembre.

Ils réclament une meilleure prime de risque, alignée sur celle des convoyeurs de fonds. Une dernière réunion avec le patronat est prévue le 17 décembre.