La grande roue de la place de la Concorde ferme vendredi : "c'est bien triste"

  • A
  • A
La grande roue de la place de la Concorde ferme vendredi : "c'est bien triste"
@ OLIVIER MORIN / AFP
Partagez sur :

Alors que la grande roue de la place de la Concorde ferme définitivement vendredi soir, les habitants de la capitale se montrent divisés sur le célèbre manège de Marcel Campion.

C'est terminé pour la grande roue de la place de la Concorde, à Paris. La célèbre attraction de Marcel Campion ferme définitivement vendredi soir après que le Conseil de Paris a voté sa non-reconduction dès cette année. Avant de démonter l'imposante attraction, le "roi des forains" a d'ailleurs décidé d'offrir trois jours de roue gratuite aux Parisiens (mercredi, jeudi, et donc ce vendredi) sur présentation d'un justificatif de domicile. 

La mairie veut restaurer la "perspective", Campion dénonce "une guerre aux forains". L'attraction, installée pour la première fois en 1993, est devenue partie intégrante du paysage de la capitale, au grand dam de la maire de Paris qui souhaite la voir démontée "pour des raisons qui ont trait aux usages de l'espace public, au patrimoine et à la perspective entre le Louvre et l'Arc de Triomphe que nous voulons restaurer", a-t-elle justifié en novembre. 

La grande roue, qui selon les forains attire "chaque année 400.000 visiteurs", a essuyé les critiques tant pour son emplacement que pour la personnalité controversée de son propriétaire. Ce promoteur historique des fêtes foraines parisiennes dénonce "une guerre aux forains" livrée par la mairie de Paris, qui a également décidé de la suppression du marché de Noël des Champs-Élysées géré par Marcel Campion.


Les Parisiens divisés. Alors que Marcel Campion dénonce "une erreur stratégique" de la ville de Paris, les habitants de la capitale qu'a rencontrés le reporter d'Europe 1 se montrent plus mesurés. "C'est bien triste. C'est non seulement un symbole des Champs-Elysées mais aussi de Paris. Moi qui suis né à Paris, ça m'est arrivé d'y aller en famille", estime l'un d'entre eux. 

"C'est dommage parce que ça amène un peu d'attraction dans la ville. Londres a le London Eye, et nous on avait une bonne petite roue sur la place de la Concorde. C'était génial", juge un autre en référence à la grande roue de la capitale britannique, apparue pour la première fois en France lors de l'Exposition universelle de 1900.

"Visuellement, ça pollue", lâche carrément un autre Parisien interrogé par Europe 1, rejoint dans sa réflexion par une autre habitante : "Ce sera mieux sans la roue. Je trouve que ça gâche le paysage, ça dépareille".