La fusée Soyouz s'est amarrée à la Station spatiale internationale

  • A
  • A
La fusée Soyouz s'est amarrée à la Station spatiale internationale
Partagez sur :

Partie mercredi de Baïkonour, la fusée Soyouz s'est amarrée vendredi à la Station spatiale internationale. A son bord, un Belge, un Canadien et un Russe qui rejoignent ainsi les trois astronautes déjà présents dans l'ISS.

Le Belge Frank De Winne, le Canadien Robert Thirsk et le Russe Roman Romanenko étaient partis mercredi du cosmodrome russe de Baïkonour, situé dans la steppe désertique du Kazakhstan. Leur fusée Soyouz s'est amarrée vendredi en milieu de journée à la Station spatiale internationale (ISS). Une procédure qui s'est déroulée sans incident, en mode automatique.

Regardez une vidéo de l'amarrage diffusée par latélévision russe Vesti :

Leur arrivée à bord de l’ISS double, d’un seul coup, le nombre de membres d’équipage. Pour la première fois dans son histoire, la Station spatiale internationale accueille en effet six astronautes à son bord.

C'est aussi la première fois que tous les partenaires à l’origine de la création de la Station spatiale internationale, c’est-à-dire les Etats-Unis, la Russie, l’Europe, le Japon et le Canada, ont en même temps un astronaute dans l’espace pour les représenter.