La France devrait attirer 89 millions de touristes étrangers en 2017

  • A
  • A
La France devrait attirer 89 millions de touristes étrangers en 2017
Les touristes reviennent en masse en France.@ PASCAL GUYOT / AFP
Partagez sur :

La fréquentation touristique a fortement augmenté au premier semestre, par rapport à l'année dernière, marquée par les attentats.

La France devrait attirer "88 à 89 millions de touristes en 2017", ce qui représenterait un nouveau record et un net redémarrage par rapport à une mauvaise année 2016, a annoncé lundi le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. "Lors du premier semestre de cette année, nous sommes revenus à un niveau de fréquentation similaire à 2015", année du précédent record de fréquentation touristique, a déclaré le ministre, lors d'un déplacement à Giverny, dans l'Eure.

Les attentats ont fait baisser la fréquentation. En 2016, la France avait accueilli près de 83 millions de touristes étrangers, après 85 millions en 2015. Cette baisse s'expliquait par les conséquences des attentats, mais aussi par des intempéries et d'importants mouvements sociaux au printemps. Frappée par les attentats de Paris en novembre 2015 et Nice en juillet 2016, la France, première destination touristique mondiale, avait subi un recul de sa fréquentation touristique l'an dernier. Mais les touristes affluent de nouveau et de nombreux professionnels ont fait état de chiffres en nette croissance pour le printemps et l'été 2017.

Réservations aériennes en hausse. "Les premiers résultats de 2017 sont très encourageants. Selon nos prévisions, la France pourrait atteindre 88 à 89 millions de touristes en 2017, soit une hausse de 5 à 6% par rapport à 2016", a assuré Jean-Yves Le Drian, ministre également en charge du Tourisme. "Les réservations aériennes pour les neuf premiers mois de l'année sont en hausse de 6,5%. A Paris, cette augmentation atteint plus de 8%", a-t-il précisé.

Objectif 100 millions en 2020. Les touristes en provenance d'Allemagne et d'Espagne "sont en hausse de plus de 3%". D'autres clientèles, "qui étaient en fort recul comme le Japon, la Russie et le Brésil, augmentent de près de 30%. L'Inde continue sa progression avec plus de 20% et les États-Unis enregistrent une croissance historique de 16%", a détaillé le ministre. Il a attribué ces bons chiffres à la "forte augmentation des capacités aériennes" ainsi qu'à "une baisse des tarifs". Jean-Yves Le Drian a réaffirmé l'objectif formulé par l'ancien gouvernement d'atteindre 100 millions de touristes étrangers à l'horizon 2020.

Il a également annoncé l'objectif de 50 milliards d'euros de recettes touristiques internationales en 2020. "La finalité doit être de créer 300.000 emplois supplémentaires sur l'ensemble du territoire national", a-t-il dit. Le secteur du tourisme représente déjà près de 8% du PIB et deux millions d'emplois directs et indirects, d'après les données officielles. Pour atteindre ces objectifs, Jean-Yves Le Drian a estimé qu'il fallait renforcer la gouvernance du tourisme en France et soutenir les investissements.